Menu
Du lundi au vendredi
De 9h à 13h et de 14h à 18h
Prendre un Rendez-vous

Comme avant la pandémie, je vous reçois à mon cabinet en présentiel sur rendez-vous dans le respect des gestes barrières.

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un jour de congé pour la rentrée des classes de votre enfant ? Votre avocat en droit du travail à Paris 12 vous conseille

Un jour de congé pour la rentrée des classes de votre enfant ? Votre avocat en droit du travail à Paris 12 vous conseille

Le 29 août 2016

La rentrée scolaire approche à grands pas et certains parents s’interrogent : est-il possible d’obtenir un congé pour accompagner leurs enfants à l’occasion de leur premier jour de classe ? Avocat en droit du travail à Paris 12, au cœur du quartier des Quinze-Vingts, Maître Maruani a pris le temps de leur répondre.

Les conventions collectives

En principe, le Code du travail ne prévoit pas d’absence autorisée le jour de la rentrée scolaire pour les parents qui souhaiteraient accompagner leurs jeunes enfants. Cependant, certaines conventions collectives font exception à cette règle, comme celles de la vente à distance qui accordent aux parents d’élève, un léger retard. C’est le cas également du secteur de la coiffure qui permet aux mères de débuter leur journée de travail 3h plus tard.

Bien entendu, chaque convention collective confère au salarié des droits qui lui sont propres, raison pour laquelle Maître Maruani, avocat en droit du travail à Paris 12, vous invite à lui présenter votre situation pour une réponse plus adéquate.

Un retard toléré le jour de la rentrée ?

Si votre convention collective ne prévoit pas de jour de congé pour la rentrée, il est possible que votre employeur fasse preuve de davantage de compréhension à votre égard. Dès lors, vous pouvez toujours lui faire part de votre demande et lui proposer, par exemple, de rattraper les heures non prestées suite à votre retard.

Votre avocat en droit du travail à Paris 12 vous conseille toutefois de respecter un délai raisonnable pour avertir votre employeur de votre absence, à savoir 2 jours au plus tard avant le jour de la rentrée scolaire.

Un jour de congé payé ou de RTT : la solution idéale

Comme le dit l’adage, la prudence est mère de sûreté. Alors, pour éviter les mauvaises surprises, soyez prévoyant et, si possible, posez un jour de RTT ou un jour de congé payé afin de pouvoir assister en toute quiétude à la rentrée des classes de votre bambin.